Quels sont les avantages d’une formation en alternance ?

Expérience professionnelle dès la fin du cursus, rémunération intéressante, employabilité boostée, accompagnement personnalisé… l’alternance collectionne les bons points et séduit désormais un public varié qui partage le même objectif : sortir de la formation exclusivement théorique pour se doter d’aptitudes et de compétences terrain valorisantes. Coup de projecteur sur les avantages de la formation en alternance…

Les avantages de l’alternance pour les étudiants

L’alternance permet d’obtenir un diplôme ou une qualification qui peut aller du niveau CAP au master. Aujourd’hui, ce mode d’apprentissage est considéré comme une voie d’excellence dans de nombreuses filières. On le sait, le coût des études suit une tendance haussière depuis plusieurs années. L’alternance permet de pallier ce problème car c’est l’OPCA de l’entreprise d’accueil qui paie les frais de scolarité. De même, l’alternant a le statut de salarié et touche un salaire, qu’il soit en contrat de professionnalisation ou en apprentissage. L’alternant est donc rémunéré au pourcentage du SMIC en fonction de son âge et de son ancienneté, avec un minimum de 25% du SMIC pour les apprentis et de 55% du SMIC pour les alternants en contrat de professionnalisation. Selon une enquête menée par Blog-Emploi, la hiérarchie des avantages cités par les alternants est comme suit :

  • Associer théorie et pratique (26%) ;
  • Acquérir des compétences avant le contact avec le marché de l’emploi (25%) ;
  • Déboucher rapidement sur un emploi (18%) ;
  • Être rémunéré pendant sa formation (15%) ;
  • Être plus compétitif sur le marché du travail (14%).

De même, l’alternant se voit délivrer une Carte d’étudiant des métiers, grâce à laquelle il bénéficie de réductions tarifaires sur plusieurs loisirs et services.

Les avantages de l’alternance pour les entreprises

L’alternance donne la possibilité aux entreprises de recruter des diplômés qui ont déjà une très bonne connaissance du milieu professionnel. Elles sont également nombreuses à enrôler l’alternant en CDI à la fin de la période. Depuis quelques années, les entreprises qui accueillent des alternants bénéficient d’incitations financières : exonération des charges sociales pour l’employeur, aides de la région, crédit d’impôt, etc. Il faut noter que les entreprises de plus de 250 salariés sont tenues d’accueillir un nombre d’alternants équivalent à 4% de leur effectif. Si le quota n’est pas respecté, elles s’exposent à un malus. Au-delà de cette proportion, elles bénéficient d’un bonus.

Une formation exigeante, tout de même !

L’alternant est amené à évoluer dans un cadre professionnel au cours de ses études. Il devra donc très tôt s’adapter aux réalités du monde de l’emploi et aux éléments de la culture de l’entreprise d’accueil. Il pourra ainsi gagner en autonomie pour devenir entièrement opérationnel. Le rythme soutenu entre les cours et le travail dans l’entreprise est un véritable challenge qui exige une organisation rigoureuse, une certaine maturité et de la motivation. Notons enfin que l’alternance est accessible à tous les niveaux d’étude, du CAP au Master en passant par le BTS, le Bachelor ou encore le DUT.

Intéressé ? Le CIEFA vous propose de nombreuses formations en alternance à Paris !