Merchandiser : le metteur en scène de la vente

Le Merchandising
Le merchandiser endosse de nombreuses casquettes, et il devra justifier de plusieurs qualités.

A l’heure où l’intensité concurrentielle fait rage, les industriels et distributeurs rivalisent d’ingéniosité pour gagner de nouvelles parts de marché. Véritable chef d’orchestre de la fonction commerciale, le merchandiser veille justement à maximiser l’attrait des produits de l’entreprise sur les points de vente. Zoom sur ce métier d’avenir.

Les fonctions du merchandiser

Au hasard de vos courses, vous êtes parfois amené à prendre un produit auquel vous n’auriez pas pensé… C’est là toute la magie du métier de merchandiser ! Contrairement à ce que l’on peut penser, les produits ne sont pas disposés de manière aléatoire ; leur visibilité est « calculée » de manière à susciter l’envie. L’objectif majeur du merchandiser est effectivement de concevoir et d’optimiser les espaces de vente, comme l’agencement des vitrines, la mise en rayon, la présentation du packaging, … En amont, il doit étudier le comportement du consommateur, afin d’en cerner les contours et comprendre les habitudes d’achat, il effectuera également une veille sur les tendances liées à son activité, et réalisera régulièrement des benchmarkings. En contact permanent avec sa direction et le service marketing et communication, il assure la formation du personnel de vente.

Le merchandiser endosse de nombreuses casquettes, et il devra justifier de plusieurs qualités. Il devra notamment faire preuve d’anticipation, d’observation et d’adaptation. Fin stratège, c’est son esprit d’analyse qui va lui permettre d’intégrer les nombreuses informations sur les différents produits (cible, positionnement…). Organisation, créativité et sens de la négociation font également partie du profil requis.

Parcours et débouchés du merchandiser

Le merchandiser est un professionnel du marketing. Plusieurs parcours sont envisageables, qu’il s’agira de compléter par une expérience significative dans la vente (commercial de terrain). Les profils les plus communs sont issus d’un BTS MUC (Management des unités commerciales)ou d’un BTS NRC (Négociation Relation Client). Par ailleurs, le Titre de l’ICD « Responsable du Développement Commercial et Marketing » (accessible après Bac+2), la licence professionnelle en commerce et distribution « Management du Point de Vente », ou encore le Grade de Master de l’ICD en alternance sont de bonnes portes d’entrée. Les futurs recruteurs privilégient toutefois les profils issus des cursus en alternance. Ces derniers justifient en effet d’une expérience conséquente dès la fin de leur cursus.

Le merchandiser exerce ses talents en tant qu’indépendant ou salarié d’une enseigne de distribution, pour un fournisseur, une centrale d’achats ou un supermarché. Il est rattaché au service commercial, marketing ou au responsable de magasin.