Découvrez le métier de Business Developer

Business Developer
Outre de bonnes bases commerciales, il devra également avoir un sens aigu de la négociation, des connaissances pointues en marketing stratégique

Dans un contexte économique tendu, marqué par une intensité concurrentielle relevée et une volatilité croissance, les entreprises sont en permanence à la recherche de leviers pour gagner en compétitivité. C’est en ce sens que le Business Developer devient essentiel pour la pérennité des firmes. Découvrons ce métier.

Catalyser la croissance

Le Business Developer doit avoir plusieurs cordes à son arc. Outre de bonnes bases commerciales, il devra également avoir un sens aigu de la négociation, des connaissances pointues en marketing stratégique, maîtriser au minimum une langue étrangère, faire preuve d’audace et d’esprit d’initiative.

Ses missions sont nombreuses et fortement complémentaires. En plus d’assurer la pérennité de l’entreprise, le Business Developer doit également analyser l’environnement pour mener une réflexion globale sur le long terme en vue de son développement et son expansion. En alliant stratégie et marketing opérationnel, il est à l’affût des dernières innovations, afin de trouver de nouveaux produits ou services à forte demande. Tout cela découle du business model mis en place par ses soins, dont il surveillera l’efficacité.

Comment accéder au poste

Pour devenir Business Developer, plusieurs parcours sont envisageables. Dans la majorité des cas, les profils sont issus d’école de commerce, mais les filières spécialisées dans les techniques commerciales, comme par exemple le Titre de l’ICD Responsable du Développement Commercial et Marketing en alternance, sont plébiscitées. Outre le diplôme, une expérience est souvent exigée demandée, dans les fonctions commerciales notamment. Il peut exercer ses fonctions au sein de grands groupes (découvrez l’offre de poste Xerox), ou en tant qu’indépendant pour accompagner ses clients dans leur développement.

Les cursus qui préparent ce métier prévoient de nombreux stages, au vu de la nature du poste. L’alternance est un atout indéniable au regard des recruteurs. En effet, l’étudiant pourra alors mettre en pratique les connaissances acquises au cours de sa formation, sans dichotomie entre la théorie et le terrain.